MISTRALS — Littoral & Shorelines

Le chantier MISTRALS est un regroupement de plusieurs organismes qui se sont associés pour développer la recherche scientifique sur le pourtour Méditerranéen, en structurant les activités autour de la notion de programmes thématiques.

Chaque programme s'appuie sur des zones ateliers où sont réalisées des expériences de terrain régulières ou ponctuelles pour améliorer la compréhension du système Méditerranéen (météo, circulation océanique, aérosols, transferts d'eau, anthropisation,...). Depuis fin 2013, le chantier MISTRALS compte un programme de plus, le programme MISTRALS Littoral & Shorelines.

Son objectif est la caractérisation de la dynamique littorale autour de la Méditerranée, avec une approche largement transdisciplinaire (de la physique des vagues à l'archéologie littorale). Sur ce point, les objectifs du programme se confondent totalement avec ceux du groupe de recherche GLADYS et du SO LTC.

Le SO LTC héberge le site web officiel du programme MISTRALS — Littoral & Shorelines.

En savoir plus
Logo MISTRALS litoral & shorelines

Base de données SOERE Trait de côte

Le SO LTC est un des éléments fondateurs du SOERE Trait de côte. Ce SOERE Trait de côte est une émanation de l'AllEnvi dont l'objectif est de structurer l'observation long terme de la dynamique des littoraux à l'échelle des différentes façades littorales françaises.

Les partenaires engagés dans le SOERE Trait de côte mettent en place un protocole de mesure commun de certains paramètres hydrodynamiques et morphodynamiques simples qu'ils se proposent de suivre sur le long terme. Le SOERE s'appuie largement sur des structures de type OSU (Observatoire des Sciences de l'Univers) dont l'objectif phare est l'acquisition de séries temporelles de haute qualité scientifique sur le long terme.

Une des ambitions du SOERE Trait de côte est d'assurer l'interopérabilité des bases de données existant en plusieurs endroits sur les façades littorales françaises.

Vous pouvez consulter un exemple de mise en vitrine des données du SO LTC par les protocoles WPS/WCP/WFS (flux de données spatiale par internet) au niveau d'un portail déporté sur Brest. On a ici un exemple illustrant la capacité du SO LTC à exporter sa donnée sur d'autres bases interopérables via des protocoles compatibles avec la circulation de la donnée sur Internet.

Ce type de système annonce la mise en ligne de systèmes d'informations de données complexes concernant les littoraux français.

En savoir plus
Logo Alliance nationale de recherche pour l'Environnement